Formez en moins d'1 heure l'ensemble de votre personnel aux gestes de premiers secours

Par des professionnels de santé diplômés et en activité

Budget et organisation optimisés

Proche de votre quotidien, sur site

Pratiques ludiques et pédagogiques (VR, Team Building...)

En savoir +

Une histoire qui a failli très mal finir…

Il y a quelques mois, une chose GRAVE s’est produite dans l’entreprise de Jérôme et Christelle (prénoms modifiés). Une entreprise industrielle située en Suisse romande (dont je tairai le nom par discrétion). Jérôme est alors le directeur général et Christelle la responsable de la sécurité.

Ce jour là, Jérôme, Christelle et plusieurs autres cadres prennent leur déjeuner à l’extérieur de l’usine. C’est le rituel de l’équipe dirigeante : tous les vendredis, ils mangent ensemble dans un restaurant situé non loin de là.

Ce vendredi est comme un autre. En apparence tout du moins… Le soleil brille, la fin de semaine s’annonce heureuse.

Et pourtant tout va basculer très vite…

13 h 30, c’est l’heure de retourner travailler.
En entrant dans le hall, ils remarquent immédiatement quelque chose d’inhabituel : il règne un silence totalement anormal. La ligne de production n’a pas été redémarrée.

Et là, un ouvrier surgit.
Il est totalement PANIQUÉ, son téléphone à la main :
« C’est Ludovic, il avait mal à la poitrine et il s’est effondré, je viens d’appeler les secours. »

L’équipe se précipite dans la salle de repos. Ludovic, un des plus anciens salariés de l’entreprise, est au sol, inconscient et livide.

Gaël, le jeune chef d’équipe de l’après-midi, est en train de lui faire un massage cardiaque, tant bien que mal…

On voit qu’il peine à la tâche. Il n’arrive pas à le « faire revenir ».

Il s’y prend mal.

Tout autour, quelques ouvriers sont présents.
Ils viennent de terminer leur repas avec Ludovic, et ils ont assisté à toute la scène, totalement impuissants et paniqués.

Car à ce moment-là de la journée où l’équipe est très réduite, le chef d’équipe est la seule personne formée aux gestes de premiers secours présente dans l’entreprise.

Christelle est formée elle aussi, elle vient immédiatement en soutien de Gaël.

C’est la première fois de sa vie que Jérôme voit un salarié à terre.
Il est horrifié. Il demande aux personnes présentes depuis combien de temps il a fait son malaise.

Et la réponse lui glace le sang :

« Là, ça fait 10 minutes à peu près. On a perdu beaucoup de temps. On savait pas quoi faire. On a paniqué. On s’est dit qu’il fallait faire venir Gaël, mais il n’était pas dans son bureau. On l’a cherché partout, à deux. Il profitait de la pause pour faire une réparation dans l’atelier, on ne pensait pas le trouver là-bas. On n’a même pas pensé à l’appeler par téléphone, on était affolés. »

Jérôme et Christelle sont terrifiés : il savent que ces très longues minutes perdues sont terribles. Et même, qu’à ce stade, Ludovic a peu de chances d’en réchapper…

Et ils sont horrifiés car ils comprennent une chose. Une chose qui est un véritable coup de tonnerre intérieur :

si les quelques personnes présentes avaient été formées aux gestes de premiers secours, leur collaborateur ne serait probablement pas en train de mourir sous leurs yeux…

Pourquoi cette entreprise en est-elle arrivée à cette situation dramatique ?

La société dans laquelle travaillent Jérôme et Christelle n’est pas un cas isolé.

De nombreuses entreprises industrielles et de grandes entreprises font le choix de ne pas former la totalité des collaborateurs aux gestes de premiers secours.

C’est un choix plus ou moins assumé, qui est le fruit d’un équilibre entre plusieurs contraintes :

  • l’obligation de s’adapter au cadre imposé par les formations traditionnelles 
  • un budget « formations » limité 
  • des contraintes de planning des équipes
  • l’obligation morale qu’au moins une personne formée soit présente en permanence
  • des contraintes légales et réglementaires (formations obligatoires)

Et aussi, la croyance fermement ancrée que chaque absence pour formation représente un coût important pour l’entreprise. 

Que ce soit le coût indirect, induit par l’absence des salariés.

Ou le coût direct, de paiement de la formation.

Mais le véritable problème avec le coût des formations n’est pas là…

Le problème vient de ces formations en elles-mêmes…

Les multiples problèmes avec les formations en premiers secours traditionnelles

Les formations traditionnelles proposées aux entreprises ont d’énormes inconvénients.

Des inconvénients en cascade.

1 – Elles impliquent des absences très importantes de vos salariés

Ces formations sont beaucoup trop longues et chronophages. Elles durent de 4 heures à 2 jours complets par salarié ! 

Ce qui représente un coût indirect très important pour votre entreprise, en raison des nombreuses heures pendant lesquelles vos collaborateurs ne sont pas au travail… Pourtant, des solutions existent pour raccourcir fortement les temps de formation ! 

Je vais y revenir…

2 – Elles vous coûtent plus cher

Ces formations trop longues, sont par conséquent trop chères.

Et pour la plupart des entreprises, ce sont en partie ces prix prohibitifs qui empêchent de former les collaborateurs en continu.

C’est aussi une des raisons de l’espacement trop important entre deux remises à niveau.

3 – Elles ne sont pas adaptées à votre entreprise

Ces formations sont particulièrement rigides. Elles ne sont pas personnalisées à la typologie de votre entreprise.

Or, une bonne formation doit s’adapter à chaque société.

Car on ne forme pas de la même façon les salariés d’une grande entreprise industrielle, que ceux d’une PME de services, par exemple.

Chaque entreprise doit faire face à des risques différents, dans des lieux différents, avec des collaborateurs différents…

Pour que vos salariés assimilent correctement une formation, il est nécessaire que cette dernière prenne en compte vos contraintes spécifiques. 

4 – Vos salariés sont mal formés !

C’est le pire inconvénient de tous. Ces formations sont bien souvent trop théoriques, ce qui ne rend pas leur application aisée en situation réelle.

Elles sont rigides et beaucoup trop complexes. Les informations données étant indigestes, elles sont donc difficiles à retenir. Vos collaborateurs doivent ingurgiter trop d’informations d’un seul coup.

Ce qui est un désastre pour leur bon apprentissage.

Et du fait de l’espacement entre deux remises à niveau (parfois jusqu’à 5, voire 10 ans !) ils finissent par oublier les bons gestes à adopter et les actions à mener le jour où un drame survient.

C’est un peu la même chose avec l’apprentissage d’une langue étrangère : la pratique régulière est la clé. Il est impossible d’espérer tenir une conversation à l’âge adulte, si l’apprentissage et la pratique ne se sont faits qu’à l’école …

5 – L’argent de votre entreprise est gaspillé

C’est la cerise sur le gâteau pour votre entreprise. 

Et c’est la conséquence des autres inconvénients : votre budget est gaspillé.

Car au final, votre entreprise dépense de l’argent dans des formations inefficaces, et donc souvent inutiles !

Les risques encourus lorsqu'on ne forme pas tous ses collaborateurs

(ou que l’on choisit une formation inadaptée)

Voilà pourquoi beaucoup d’entreprises industrielles (comme celle de Jérôme et Christelle) décident de former uniquement quelques salariés, afin de minimiser les coûts.

Mais ne pas former la totalité des collaborateurs fait courir de gros risques à votre entreprise…

Perdre le peu de temps qu’on a pour agir… et augmenter le risque de décès

Dans le cas d’un arrêt cardiaque, il y a une chose capitale à prendre en compte : on ne dispose que de 3 minutes pour réagir et commencer le massage cardiaque.

Trois minutes, ça passe vite. Ça passe très vite.

Car lorsqu’un collègue ou un client s’effondre, il se passe beaucoup de choses en très peu de temps. Il faut commencer par surmonter notre sidération. Se ressaisir, rassembler ses esprits.

Ne pas céder à la panique et penser à se calmer soi-même avant tout. Voir quelqu’un que l’on connait s’effondrer brutalement sous nos yeux est choquant.

Et quand les personnes présentes ne sont pas formées aux gestes de premiers secours, elles doivent impérativement : 

  1. se souvenir quelles personnes sont formées dans l’équipe (premier effort)
  2. savoir exactement où trouver la plus proche (deuxième effort)
  3. foncer la trouver (troisième effort)
  4. la faire venir rapidement (quatrième effort)

Tout ceci, dans un état de stress intense.

Voilà pourquoi ne pas former tout le personnel est un grand risque pour la vie de vos salariés et clients.

Quand l’accident survient, 9 fois sur 10 c’est la perte de temps qui est fatale à la victime. Ensuite, ce premier secouriste doit lui-même surmonter sa sidération et rassembler ses esprits. Et surtout il doit agir efficacement. 

Il doit être en capacité de se souvenir de ce qu’il a appris, et de l’appliquer immédiatement.

Voilà pourquoi des formations trop complexes, et dont les remises à niveau sont trop espacées dans le temps, sont souvent inutiles.

Mettre en œuvre des gestes qu’on a appris une seule fois, il y a plusieurs années, puis qu’on n’a plus pratiqué, est très difficile !

Par ailleurs, j’ai souvent constaté quelque chose d’horrible au cours de ma carrière de secouriste : des gens qui n’osent pas du tout agir, alors qu’ils ont été formés !

Très souvent, quand une situation d’urgence survient, quand on est confronté à un drame (et potentiellement à la mort), le moindre doute nous tétanise.

Et c’est une réaction terriblement humaine : on hésite, on ne se souvient plus trop, on cède à la panique…

On a peur de mal faire, donc on ne fait pas.

Pourtant, dans le cadre des premiers secours, on dit toujours qu’il vaut mieux « mal faire » que ne rien faire du tout. 

Ne rien faire est la pire solution !

Voilà donc une autre raison de former régulièrement ses salariés.

Afin de leur faire acquérir la confiance nécessaire pour agir.

La confiance s’acquiert par l’entraînement et la répétition.

Une mauvaise image pour votre entreprise

Par ailleurs, ne pas former tous les collaborateurs est un message négatif à leur encontre :

c’est comme si vous leur montriez que votre entreprise ne fait pas le maximum d’efforts pour assurer leur sécurité.

Cela impacte négativement l’image interne. 

Sans compter qu’en cas de décès dû à un manquement de ce type, cela a un retentissement négatif sur l’image externe également.

Un risque judiciaire non négligeable

De plus, lorsqu’un tel drame se produit, la famille de la victime ressent toujours un choc abominable. Car c’est un décès brutal auquel elle ne s’attendait pas. Et parfois la douleur, l’incompréhension, la détresse, peuvent pousser la famille à rechercher des responsabilités. 

C’est une réaction humaine, face à la souffrance de perdre un être cher. Mais c’est un potentiel risque judiciaire pour votre entreprise. Qui peut possiblement lui coûter très cher, si un manquement ou une négligence est avérée.

Ce genre de recours est encore rare en Suisse. Mais pas inexistant. Il vaut donc mieux protéger votre entreprise de ce type de procédure. En prouvant que vous avez cherché à limiter au maximum le risque qu’un salarié ou qu’un client ne meurt par manque de formation de votre personnel. 

Ce qui est nécessaire pour votre entreprise
et les pièges à éviter

Vous le comprenez bien : il est impératif de former un maximum de vos collaborateurs à des gestes de base, plutôt que de former trop intensivement 3 ou 4 personnes.

On l’a vu : c’est une nécessité dictée par l’urgence face à un événement brutal comme un arrêt cardiaque. Par ailleurs vos collaborateurs doivent être correctement formés.

Car ingurgiter des informations inutiles ou apprendre des pratiques complexes, c’est le meilleur moyen de s’embrouiller l’esprit. 

De ne pas retenir les bons gestes… C’est le meilleur moyen d’être inefficace !

Faire simple est la clé.

Il est également important qu’ils soient formés de façon régulière. 

Les gestes qui sauvent, ce n’est pas comme le vélo : ça s’oublie quand on ne les pratique pas. Et surtout on finit par perdre l’assurance nécessaire pour agir le moment venu.

Enfin, tout ceci doit être fait en adéquation avec vos contraintes budgétaires, et c’est bien normal. Certaines entreprises l’ont compris, et essaient de trouver des solutions qui concilient tous ces aspects.

Elles essaient de trouver des alternatives aux formations traditionnelles, qui ne sont pas une bonne solution, on l’a vu.

Une des solutions les plus classiques est de faire appel à certaines associations ou à des formateurs indépendants. L’avantage est notamment les tarifs pratiqués par ces structures. 

Mais il y a un gros revers de la médaille à des coûts aussi bas :

  • une rigidité encore plus importante de ces formations, une absence d’adaptation à votre entreprise
  • des pratiques parfois vieillottes et dépassées 
  • une méthodologie indigeste pour vos salariés, souvent dispensée par des amateurs (certes de bonne volonté) et non des professionnels de santé en activité.

…au final cette solution n’est pas satisfaisante non plus.

Certaines entreprises pensent avoir trouvé une bonne solution : des formations exclusivement en vidéo. 

Mais on n’apprend pas à nager en regardant des vidéos ! 

Il faut pratiquer. Répéter les gestes. Être dans un processus d’amélioration constante.

Et c’est la même chose pour apprendre les premiers secours. 

La pratique est fondamentale.

Alors quelle est la solution idéale pour votre entreprise ?

L’idéal est d’adopter une solution qui vous permet : 

de faire accompagner votre entreprise en continu 

de former la totalité (ou le maximum possible) de vos collaborateurs 

d’optimiser leur temps de travail 

de leur prodiguer des formations régulières et facilement assimilables

de conserver l’équilibre de votre budget 

Le programme PROSLife

C’est en partant de tous ces constats que nous avons créé PROSLife.

PROSLife est un programme de formations aux premiers secours :

  • entièrement modulable 
  • qui s’adapte à la typologie de votre entreprise 
  • et qui s’adapte à votre budget !

Contrairement à de nombreux organismes, nous vous accompagnons avant, pendant et après la formation.

1

Analyse de votre entreprise

Notre métier est un métier de conseil, pas uniquement de vente de formations.

Nous commençons donc par faire le point avec vous sur vos contraintes, vos spécificités et vos besoins.

Notre grille d’analyse en 63 points nous permet de cerner au mieux votre entreprise, afin de vous proposer la solution la plus personnalisée, la plus adaptée à votre situation.

2

Mise en œuvre de la formation

Nos formations sont toutes dispensées par des professionnels de santé et du sauvetage certifiés.

Toutes nos formations sont :

- Courtes (dès 30 minutes par personne). Elles sont optimisées pour limiter l’absence de vos salariés. Ainsi vous leur évitez de longues absences de leur poste de travail.
- Adaptées à vos besoins réels.
- Adaptées à vos contraintes budgétaires.
- Basées sur des techniques issues des neurosciences. Pour favoriser l’assimilation des connaissances, et donc l’efficacité de l’apprentissage.
- Axées sur la pratique. Vos salariés exécutent réellement les massages cardiaques et autres gestes de secours. (grâce à de la simulation haute fidélité sur site, à la réalité virtuelle …)
- Synthétiques. Les compétences acquises sont utilisables immédiatement !
- Assurées par nos formateurs qui se déplacent dans vos locaux pour s’immerger dans votre réalité.

3

Après la formation

En cas d’évènement grave, nous intervenons dans votre entreprise :

- Pour échanger avec les personnes qui ont été actrices et témoins de l’évènement. Afin de réduire les risques de stress post-traumatique (« defusing »).

- Pour analyser l’évènement avec vous d’un point de vue technique (« debriefing »). Dans le but d’en tirer les leçons, et d’améliorer la qualité de vos procédures si nécessaire. Afin que l'événement ne se reproduise pas, ou que son impact soit encore plus réduit.

PROSLife, le partenaire secours de votre entreprise

La confiance est primordiale. À tous les niveaux.

On l’a vu, vos collaborateurs ont besoin d’avoir confiance en eux, quand un drame survient.

Pour agir avec efficacité.

Pour mettre en œuvre les gestes appris, sans hésitation, et avec assurance.

Pour sauver un collègue de la mort.

La confiance est aussi le ciment de vos équipes.

Pas uniquement dans le travail de tous les jours. 

Cette confiance est bien plus profonde…

« Tu n’es pas de ma famille. Tu n’es même pas un ami. Au final, on se connait peu. 

Mais on travaille dans la même entreprise. On se côtoie tous les jours. On est ensemble une partie de notre vie.

Et je sais comment tu réagiras si un drame se produit.

Je sais que s’il m’arrive quelque chose de grave, je pourrai compter sur toi.

Je sais que tu viendras à mon secours, comme si j’étais ton frère, ta sœur, ton enfant.

Je sais qu’à ce moment là, ton obsession sera de m’aider. Rien d’autre ne comptera à tes yeux.

Je sais que tu feras tout ton possible pour me sauver.

J’ai confiance en toi. 

Et à l’inverse. Si c’est toi qui es dans une situation critique, tu pourras compter sur moi.

Je serai là pour toi. 

Jamais tu ne seras seul(e).

Tu peux avoir confiance en moi. »

Voilà ce qu’est un collègue de travail en réalité. Quand un drame se produit, l’humain se révèle. Le « collègue » devient la personne la plus digne de confiance au monde.

En tant que décisionnaire dans l’entreprise, vous avez un rôle de pivot dans cette confiance.

Votre rôle est de donner à vos collaborateurs le maximum de chances d’honorer la confiance viscérale qui leur est faite. 

Votre rôle est d’armer vos salariés.

Votre rôle est de leur permettre de développer cette confiance profonde. Vous n’êtes pas là pour former vos collaborateurs aux premiers secours.

Vous êtes là pour mettre toutes les chances de vie de leur côté. Vous avez entre vos mains le pouvoir d’augmenter les chances de survie d’un être humain.

Si un jour un drame s’abat au sein de votre entreprise, vous aurez l’esprit tranquille.

Vous serez même serein(e). Car vous saurez que vous avez vraiment fait le maximum pour sauver une vie. « J’ai fait ce qu’il fallait faire… J’ai tout mis en œuvre… »

Voilà ce que vous vous direz. Pas forcément avec fierté, mais avec le sentiment profondément apaisant du devoir accompli.

Et si ce drame aboutit malgré tout à la mort d’un salarié ou d’un client (ce que je ne vous souhaite pas, bien entendu), vous aurez la conscience tranquille.

Vous surmonterez plus facilement ce traumatisme. Cela facilitera votre travail de deuil. Et vous ne ressentirez pas cette culpabilité atroce. 

« J’aurais dû faire quelque chose… J’aurais pu… J’ai été impuissant… »

Ressentir la culpabilité de la mort de quelqu’un est l’une des pires choses qui existent.
Ce sentiment est absolument abominable…
Augmentez aussi la confiance que vos salariés ont en vous.

Permettez à vos collaborateurs d’être réellement capables d’agir avec efficacité !

Dotez vos équipes d’un superpouvoir ! Celui de sauver une personne ! Celui de ramener une personne à la vie !

Prenez votre rendez-vous gratuit et sans engagement avec nous.

Nous ne sommes pas qu’un organisme de formation : 

nous sommes le partenaire de confiance pour la sécurité des entreprises de Suisse romande.

Fixer votre rendez-vous avec nous ne vous prend qu’une minute.

En cliquant sur le bouton ci-dessous :

vous accédez directement à notre agenda

vous choisissez à votre convenance la date et l’heure du rendez-vous

vous indiquez votre nom, ainsi que le lieu de l’entretien

vous recevez une confirmation immédiate par email

Pour en savoir plus, prenez maintenant un rendez-vous sans engagement :

Je prends rendez-vous maintenant avec PROSLife

Entretien-conseil gratuit et sans engagement

Concrètement, qu’est-ce que les formations PROSLife vous apportent ?

Vous êtes dirigeant(e) de l’entreprise

  • Une optimisation du temps de formation de vos collaborateurs, 
  • ce qui réduit le temps d’absence de leur poste,
  • et préserve donc leur productivité.
  • Un renforcement de l’image interne, et donc de l’attachement de vos collaborateurs à leur entreprise.
  • Un renforcement de la confiance entre vos collaborateurs.

Vous êtes responsable Ressources humaines

  • Une réduction du nombre de jours d’arrêt pour accidents professionnels.
  • Une réduction du nombre de jours d’arrêt pour accidents non professionnels.

Vous êtes responsable Sécurité

  • Un renforcement considérable de la sécurité dans l’entreprise.
  • Une réduction de la fréquence des accidents.
  • Une réduction de la gravité des accidents.

Contenu de la formation

Chaîne des secours & Réglementation

Protection, Sécurité & Prévention

Alerte des secours

Massage Cardiaque & défibrillation adulte

Module à choix

Vos modules à choix

Réanimation enfant – nourrisson

Malaises

Perte de connaissance

Traumatismes & chutes

Hémorragies

Intoxications et Produits chimiques

Étouffements

Plaies et brûlures

Module sur-mesure

Pour en savoir plus, prenez maintenant un rendez-vous sans engagement :

Je prends rendez-vous maintenant avec PROSLife

Entretien-conseil gratuit et sans engagement

Qui sommes-nous ?

« Je suis David Dulliand, Fondateur et Directeur de DTA Formation, et créateur du concept PROSLife.

Professionnel en soins préhospitaliers depuis 2002, j’ai souvent assisté à de véritables drames humains au cours de mes deux décennies de carrière.

Avec le temps je me suis rendu compte que la plupart des décès dont j’ai été témoin auraient pu être évités. Hélas oui, j’ai trop souvent vu des gens mourir car aucune des personnes présentes ne connaissait les gestes de premiers secours.

Ces gestes qui sauvent… Ou parce que ces personnes étaient désemparées face à l’urgence, et étaient incapables d’agir. Dans la plupart de ces cas, quand les secours arrivent, il est trop tard.

Par ailleurs, j’ai été frappé par la lourdeur et l’inefficacité des formations traditionnelles aux gestes de premiers secours. J’ai remarqué qu’elles sont souvent totalement inadaptées au monde de l’entreprise !

Voilà pourquoi j’ai fondé PROSLife en 2018.

Pour proposer des programmes de formation aux gestes de premiers secours :

  • réellement adaptés aux besoins et aux contraintes des entreprises
  • facilement assimilables par les participants
  • et qui leur permet d’être réellement en capacité d’agir le moment venu
Chez PROSLife, nous sommes spécialistes en formations paramédicales et en formations premiers secours en Suisse romande.

Nos formations sont le fruit de plus de 15 années d’expérience pédagogique et technique et sont mises à jour en permanence. Notre équipe est constituée exclusivement de professionnels de santé en activité, passionnés par leur métier, et en permanence sur le terrain. C’est un gage de sérieux et de qualité, pour garantir la sécurité de vos collaborateurs et de vos clients.

Notre mission, que nous avons à cœur, est de vous venir en aide face au drame et à l’urgence.

  • En prévenant les risques.
  • En diminuant la fréquence et la gravité de tels évènements.
  • Et en intervenant à postériori quand le drame survient.

Vous êtes le premier maillon de la chaine de secours ! Permettez-nous de vous aider à préserver la vie ! »

Certifications

Notre formation en premiers secours BLS-AED est certifiée par le Swiss Resuscitation Council (SRC). Notre formation IAS1 est certifiée par l’Inter-association de sauvetage (IAS). Notre certification eduQua délivrée par Proformations, vous garantit une qualité de formation optimale.​

Ils nous ont fait confiance

Témoignages

Loïc HugentoblerPrésident de L’Union Vélocipédique Genevoise

Une formation pratique et très utile. Son format de 4 heures est idéal, j’aime beaucoup le fait qu’il y ait autant de pratique que de théorique, cela permet une meilleure acquisition des connaissances. Je pense que toutes les associations sportives devraient être formées aux premiers secours car c’est utile dans notre activité sportive comme dans notre vie quotidienne. A l’UVG, nous sommes régulièrement confrontés aux risques de chutes. Ainsi, un rappel tous les deux ans est nécessaire pour être toujours efficace en cas d’accident.

Jérôme WojcikPrecision for Medicine
 - Sr. VP, Translational Informatics & Biometrics Europe

Nous avons été très satisfaits de la formation. C’était instructif et très bien mené. Merci.

A. IGeneus

J’ai trouvé la formation super utile et je vais recommander à toutes les personnes que je connais de la faire.
Maintenant je sais comment réagir lors d’un accident !
Ça nous concerne tous. J’ai connu une situation d’urgence avec mes enfants, et je ne savais pas quoi faire. J’ai même vu un homme tomber dans la rue et personne autour n’a su réagir ! La formation est claire et très simple à comprendre. Le fait de pratiquer aide à mémoriser.

Pour en savoir plus, prenez maintenant un rendez-vous sans engagement :

Je prends rendez-vous maintenant avec PROSLife

Entretien-conseil gratuit et sans engagement